top of page

MENU

Grande marche Mamu Nikantetau 2024 

Inscriptions en cours pour la 2e édition! 

La nouvelle édition se déroulera du 23 au 30 septembre 2024, en territoire Anishnabe, et englobera les communautés autochtones de Kitcisakik, Lac-Simon et Pikogan, ainsi que les villes de Val-d'Or et Amos. 

Une vingtaine de marcheurs parcourront l'ensemble du trajet totalisant un peu moins de 200 km. L'événement culminera le 30 septembre lors d'une commémoration sur le site de l'ancien pensionnat à Saint-Marc-de-Figuery. 

Foire aux questions

  • L’événement "Mamu Nikantetau", signifiant "Avançons ensemble" en innu-aimun, est une Grande Marche annuelle visant à promouvoir la réconciliation et le vivre ensemble entre les peuples autochtones et allochtones.

  • L'événement se déroulera du 23 au 30 septembre 2024 sur le territoire Anishnabe, couvrant les communautés de Kitcisakik, Lac-Simon et Pikogan, ainsi que les villes de Val-D’Or et Amos.

  • L'inscription est ouverte à tous, autochtones de toutes les nations et alliés allochtones de 18 ans et plus. Afin de favoriser les échanges intergénérationnels et une représentativité des différentes origines, nous tiendrons compte de l'âge et de la Nation des participants dans le processus de sélection. Le noyau principal de marcheurs est limité à 20 participants. 

    Pour ceux qui ne peuvent se joindre au groupe principal, des portions de marche seront ouvertes au public. Plus de détails suivront. 

    • Vivre une expérience de groupe unique

    • Se dépasser personnellement

    • Aider son processus de guérison en partageant avec d'autres autochtones et allochtones

    • Geste de solidarité envers les survivants des pensionnats pour autochtones

    • Participer concrètement au processus de réconciliation

    1. Être en bonne forme physique pour marcher plusieurs kilomètres par jour.

    2. Être disponible du 22 au 30 septembre 2024.

    3. Pouvoir se déplacer à Kitcisakik le 22 septembre et revenir de Pikogan le 30 septembre.

    4. L'événement est sans drogues ni alcool.

    5. Les places sont limitées.

    6. Un dépôt remboursable de 100 $ est nécessaire pour confirmer l'inscription une fois la sélection effectuée.

    • Lundi 23 septembre : 17 km

    • Mardi 24 septembre : 23 km

    • Mercredi 25 septembre : 26 km

    • Jeudi 26 septembre : 22 km et marche locale à Val-d'Or (4 km)

    • Vendredi 27 septembre : 23 km

    • Samedi 28 septembre : 28 km

    • Dimanche 29 septembre : 24 km

    • Lundi 30 septembre : Participation à la commémoration sur le site de l'ancien pensionnat de St-Marc-de-Figuery (5 km)

    • Meilleure estime de soi

    • Meilleure connaissance des réalités autochtones

    • Nouvelles amitiés

    • Sentiment d’appartenance

    • Fierté et sentiment d’accomplissement

    • Meilleure santé physique et mentale

    • Détermination accrue

  • Pour toute demande d'informations, vous pouvez nous contacter au courriel suivant info@puamun.com

Marche Mamu Nikantetau

La marche Mamu Nikantetau, signifiant «Avançons ensemble» en innu-aimun, est une Grande Marche annuelle visant à promouvoir la réconciliation et le vivre ensemble.

Vue de drone des marcheurs mamu nikantetau

Un pas vers la guérison et la réconciliation 

À l’été 2022, en marge de la visite du Pape au Canada, Puamun Meshkenu a organisé une grande marche rassembleuse en support aux survivants et survivantes des pensionnats pour autochtones ainsi qu’à ceux et celles qui y ont perdu la vie.

Fort du succès de cette marche en 2022, la Grande Marche Mamu Nikantetau s’inscrit dans la continuité de celle amorcée l’année dernière. L'objectif est de poursuivre le dialogue ouvert et inclusif entre les peuples autochtones et allochtones, de sensibiliser la population à l’histoire et aux défis actuels auxquels sont confrontés les peuples autochtones, et de favoriser la guérison et la compréhension mutuelle, notamment en ce qui a trait aux effets des traumatismes intergénérationnels.

Selon notre perspective, la guérison, tant individuelle que collective, doit faire partie intégrante du processus de vérité et de réconciliation. Sans vérité, nous ne pouvons guérir, et sans guérison nous ne pouvons nous réconcilier. C’est dans cet optique que nous souhaitons poursuivre le chemin déjà entamé afin de continuer ce processus de guérison dans lequel nous devons nous engager.

Les marcheurs.ses 2023

Frederic Jourdain 

Innu de Uashat

Evangeline Bellemare

Attikamekw de Wemotaci 

Tatiana Jourdain-Rock

Innu de Mani-Utenam

Willie Nabinacaboo

Naskapi de Kawawachikamach

Sebastien Methot

Québécois de Sept-Iles

Marie-Catherine Picard

Innu de Pessamit

Marco Bacon

Innu de Mashteuiatsh 

Tawnie Lahache

Mohawk de Kahnawá:ke

Sarah Bourque

Québécoise de St-Bruno-de-Montarville

Micheline Bellemare

Attikamewk de Wemotaci

Albert Lalonde

Québécois.e de Montréal

Johanne Aster

Innu de Matimekush-Lac John

Un chemin marqué par des échanges, des rencontres et des défis surmontés. 

Nos partenaires ATIKu (Caribou)