IMG_6828.JPG

PARTAGER VOTRE RÊVE AVEC DR VOLLANT

Vivez le moment privilégié où le Dr Vollant partage, à cœur ouvert, ses espoirs pour la jeunesse autochtone aux dix ambassadrices de Puamun Meshkenu. Ce moment unique a permis aux ambassadrices d’ajouter leurs rêves personnels aux 22 000 rêves récoltés depuis le début d’Innu Meshkenu.

Laissez-vous inspirer par ce vidéo et déposez vous aussi, vos rêves dans le bâton des mille rêves !!

Les ancêtres m’ont dit :

« Ton âme a rêvé bien avant toi. Ton cœur a entendu la terre. »

Joséphine Bacon, Bâtons à message / Tshissinuatshitakana, Montréal, Mémoire d’encrier, 2009

Nous vous invitons à transmettre votre rêve dans les bâtons des mille rêves. Les rêves les plus chers que vous aimeriez réaliser dans vos vies, transmettez-les dans les bâtons pour qu’ils rejoignent les 22 000 rêves déjà amassés.

« Les rêves sont dans nos cœurs, personne ne peut nous les voler donc, il faut persévérer, continuer de croire en ces rêves et lorsqu’on réalisera nos rêves, nous pourrons aider d’autres personnes à les réaliser. » -Stanley Vollant 

DÉPOSER UN RÊVE
Genre
Nation

À ton tour de déposer ton rêve. Tu peux compléter le formulaire, enregistrer une vidéo ou seulement un audio.

  1. Tu auras 2 minutes pour enregistrer ta vidéo, n’oublie pas de nous dire ton nom, ton âge et ta nation.

  2. Tu auras 3 champs obligatoires à compléter avant de pouvoir enregistrer ta vidéo ou ton audio : ton nom, l’adresse courriel de ton parent et ton numéro de téléphone, si tu as besoin d’aide n’hésite pas à demander de l’aide à un parent.

  3. Si tu es âgé de moins de 14 ans, tes parents auront un délai de 30 jours pour remplir le formulaire de consentement à l’image que nous t’enverrons à l’adresse courriel à ton parent. Si nous ne recevons pas le formulaire signé à l’intérieur de ce délai, après ce délai ton vidéo ou audio enregistré sera détruit et ne pourra être diffusé sur notre site internet.

Formulaire de consentement pour les mineurs

stanFinBlanc2.jpg

Le partage des rêves

Quoiqu’il en soit, le bâton de M. Hervieux poursuit son chemin depuis et c’est lors de son passage à Kitcisakik, en territoire anicinape, que survint un événement inattendu qui allait donner beaucoup de sens à cet objet.

 

En visite à l’école primaire, Stanley entreprit une marche avec des jeunes de la communauté. Voulant bien faire, il prêta son bâton à un garçon, puis à l’autre. Mais le conflit éclata bientôt entre ses jeunes compagnons qui se mirent à se disputer le bâton. C’est alors que Dr Vollant demanda à tous les jeunes de se rassembler autour du bâton, de poser une main sur l’objet de bois, de fermer les yeux et...de faire un souhait, un rêve, pour leur propre vie.

 

C’est à cet instant précis que le bâton de M. Hervieux, est devenu encore plus grand. Les jeunes garçons se sont mis à se concentrer tellement fort sur leurs rêves qu’ils en firent trembler le bâton. Intérieurement, Stanley était complètement inspiré. Une révélation. En posant ce geste tout simple, les garçons avaient souhaité quelque chose de positif pour eux-mêmes, l’avaient visualisé et avaient concrétisé ce vœu en confiant leur rêve au bâton.

 

Cet instant marqua profondément le médecin et depuis ce jour, partout où il passe, Dr Vollant offre aux gens de confier leur rêve au bâton. Un geste intime, spirituel, tout simple, pour que chacun visualise un rêve, un but à atteindre dans la vie. Le bâton symbolise le dépassement de soi, à la mesure de ses moyens. Au moment d’écrire ces lignes, plus de 22 000 personnes ont confié leur rêve au bâton.

Saviez-vous que ?

Le premier bâton

Lors de sa marche de 2011 entre Baie-Comeau et Obedjiwan, Dr Vollant reçut en cadeau un magnifique bâton sculpté des mains expertes de Monsieur Philibert Rousselot. Stanley en fit son compagnon d’expédition pendant des centaines de kilomètres. Hélas, en 2013, lors de la marche entre Gesgapegiag (Maria) et Ugpi’ganjig(Eel River Bar), le bâton de M. Rousselot a disparu à la pointe Tracadigash, à Carleton-sur-Mer.

Le deuxième bâton

À 2012, Dr Vollant reçu un deuxième cadeau, mais cette fois-ci de la part de Monsieur Lishkan (Alexandre) Hervieux, homme de 99 ans qui avait une grande affection pour Stanley puisqu’il était l’ami de son grand-père. Avant, de quitter doucement et discrètement la terre, Lishkan avait pris soin de demander à son fils de remettre à Dr Vollant son bâton de marche. Ce qui fut fait. C’est ainsi que cet objet précieux s’est greffé au parcours de Stanley et l’accompagne depuis plus d’une décennie et des milliers de kilomètres.

DR STANLEY VOLLANT NOUS PARLE DU RÊVE

Discours d’ouverture et de fermeture du Dr Stanley Vollant aux Jeux autochtones interbandes 2015.

Discours d’ouverture et de fermeture du Dr Stanley Vollant aux Jeux autochtones interbandes 2015.

VOICI LES RÊVES

© 2020 Puamun Meskenu, développé par La Boîte Rouge VIF. Tous droits réservés.